Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Stratégie d’entreprise : y voir clair dans les décisions à prendre ! (53)

Stratégie d’entreprise : y voir clair dans les décisions à prendre ! (53)

Les flux rss du site Services proagri Pays de la LoireImprimer la page

Stéphane et Sébastien DESTAIS ont ouvert les portes de leur exploitation au public à l’occasion des Fermes Ouvertes, organisées par la Chambre d’agriculture en décembre 2019. La mise en place de leur système caprin lait et cultures bio est le fruit d’une réflexion conduite fin 2016 avec l’aide de Blandine LECLERE, conseillère de la Chambre d’agriculture de la Mayenne, formée à l’accompagnement à la réflexion stratégique d’entreprise (méthode AVEC®).

Stéphane et Sébastien DESTAIS témoignent de leur cheminement…
Sébastien, qu’est-ce qui vous a amené à solliciter un accompagnement à la réflexion stratégique d’entreprise fin 2016 ?
Toutes les exploitations connaissent des aléas que cela touche l’humain, les moyens de productions ou l’économie. Suite à la première crise laitière de 2009, et compte tenu d’autres éléments, nous avions dû arrêter notre atelier bovin lait, production historique sur l’exploitation familiale. La mise en place d’un atelier d’engraissement de jeunes bovins et vaches maigres nous a alors permis de tirernotre épingle du jeu en valorisant les bâtiments et la surface fourragère. Nous avions développé également la surface en culture de vente.

La nouvelle crise qui a frappé toutes les productions agricoles en 2016 nous a amené à une profonde remise en cause du métier. Quelle que soit la production faite depuis quelques années, le résultat était le même : pas très satisfaisant ! Stéphane et moi, on s’est alors vraiment posé la question de
continuer ou pas l’exercice du métier. Nous souhaitions pouvoir échanger avec quelqu’un de neutre, de façon à pouvoir nous positionner sans être influencés. Stéphane s’est alors adressé à la Chambre d’agriculture et par cheminement nous avons trouvé un interlocuteur capable de nous aiguiller dans la réflexion.

Lire le témoignage dans son intégralité


Actualités régionales