Vous êtes ici : Accueil > Produire > Elevage > Avenir santé > Ovins

Ovins

Les flux rss du site Services proagri Pays de la LoireImprimer la page

Prendre soin du capital santé de votre troupeau ovin avec Avenir Santé

Développez vos compétences sur la santé des agneaux et les problématiques qui impactent votre revenu : mortalité des agneaux, diarrhées, parasitisme, bien-être animal...

Vous bénéficiez d’une expertise vétérinaire, d’un audit réalisé avec un référent spécialisé et d’échanges avec des éleveurs partageant les mêmes préoccupations.

Les + Avantages

  • Améliorez la rentabilité de votre élevage par la maîtrise des dépenses de santé.
  • Investissez dans un audit expert avec une vision à 360°.
  • Bénéficiez d’un suivi régulier de votre plan d’actions avec accompagnement d’un référent élevage santé.
  • Prenez du recul pour mieux prévenir la santé de votre troupeau, en toute autonomie de décision.
  • Assurez votre sérénité et votre confort de travail.

Conséquences économiques

Les conséquences économiques de la mortalité et de la perte de croissance des agneaux ne se rattrapent pas. L’impact fi nancier peut être important (productivité, renouvellement du troupeau).

Booster ses connaissnaces et développer des solutions pertinentes

  • Visite individuelle, au préalable, chez chaque éleveur préinscrit.
  • Notre conseil porte sur les actes d’élevage touchant à l’alimentation, l’environnement de l’animal, la conduite d’élevage, non sur la médication.
  • Approche concrète de la santé du troupeau avec apport de connaissances, visite de votre élevage et apprentissage de gestes techniques.
  • Échanges d’expériences avec le groupe, avec l’équipe Avenir Santé, référents et vétérinaire.

Téléchargez

7 min - 10 questions sur la santé de vos agneaux

Répondre à vos attentes et préparer l'avenir avec vous : notre priorité

Voulez-vous bien prendre 7 min pour remplir cette petite enquête en 10 questions  sur votre perception de la santé des agneaux ?

La mortalité moyenne des agneaux en France se situe entre 15 et 20 %. Mais qu’en est-il chez vous ?

Participer à l'enquête