Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Valoriser l'azote du sol, des fumiers et des lisiers

Valoriser l'azote du sol, des fumiers et des lisiers

Les flux rss du site Services proagri Pays de la LoireImprimer la page

Avec la flambée du prix de l’azote, il est indispensable de prendre en compte l'azote présent dans le sol et l'azote provenant des fumiers et des lisiers.

L’azote présent dans le sol en réalisant des reliquats azotés sortie d’hiver. Entre un reliquat azoté de 20 à 60 u/ha, il est possible de faire une économie de 40 u/ha.Sur une surface de 30 ha de blé, cela représente 1 200 unités d’azote pour un prix de 2€/unité, soit une somme de 2 400 € économisée.

L’azote provenant des fumiers et des lisiers. Il est important à ce niveau de ne prendre en compte que l’azote réellement disponible. Par exemple, un apport de 30 T/ha de fumiers de bovin à 5.4 u/ tonne d'azote total sur du maïs, entrainera une quantité totale d’azote de 162 u/ha. Or, seuls 30 % de cet azote se retrouvera sur cette culture au printemps, l’apport d’azote sera donc de  48.6 u/ha. 

Contactez le laboratoire au 02 43 28 65 86 ou larca@remove-this.pl.chambagri.fr.

Pour en savoir plus, consulter la page dédiée aux analyses de reliquats azotés.


Actualités régionales